• Avis sur Hana Yori Dango 1995


    Dimanche 21 Mai 2017 à 23:28
    Feuilles

     

    ATTENTION SPOILER ^^

     

    Avis à ceux ayant terminé le film.   

     

    Vous voulez exprimer votre amour (ou déception) sur ce film.

     

    N'hésitez pas ici, vous pouvez spoiler, débattre, en évitant bien sûr de se taper sur le nez, de rester dans une ambiance bon enfant, donnez votre avis ! Et parlons-en =D!

     

    J'introduis donc cet article en vous mettant l'avis que j'ai rédigé sur ce film ^^ :

    Après avoir vu les deux saisons de la version drama japonaise ainsi que le film de 2008, la version Taïwanaise, puis la version coréenne (oui, je n'ai pas eu l'occasion de voir la chinoise pour l'instant), le film de 1995 ! Ce film, je l'avoue après avoir dévorer les adaptations disponibles de ce manga (que j'adore!!!), je me suis longtemps mis en quête de celui-ci, très longtemps, et je l'ai vu, en entier, enfin y'a quelques temps maintenant. Je l'ai re-regardé donc pour en faire mon avis.

    Déjà, commençons par le format de cette première adaptation cinématographique de ce manga qu'est Hana Yori Dango, un simple film de 1h20, c'est court, c'est clairement trop court pour ce qu'est le manga, on est certain que beaucoup de choses seront zappés, coupés, pas mis. Nous avons donc ici surtout le développement des actions principales que l'on peut retrouver dans la première partie du manga en lui-même.

    (PS : il est à savoir, que le manga a été commencé en 1992 et terminé en 2003, et que l'anime a été fait en 1996, donc c'est réellement la plus vieille adaptation, et le manga n'en était même pas à la moitié de publication ^^)

    Nous pouvons dire adieu à la vieille mégère qui sert à Tsukasa de mère, adieu les pertes de mémoires, adieu les nombreux accidents, les parents hyper lourds de qui sert de famille à Tsukushi, adieu la romance de Yuuki, adieu les fiancées, le petit frère adorable, etc.... Bref, il y a vraiment un tas de choses qui sont passées à la trappe (et j'avoue que certaines ne me manquent franchement pas, je pense là surtout aux parents, tous confondus u_u).

    Nous sommes donc en présence, des scènes les plus marquantes de la première partie du manga, la rencontre, la réplique, le carton, les embrouilles, l'agression, le sauvetage, le craquage, etc...

     

    Les personnages déjà :

    (Ils sont à l'université et non au lycée déjà)

    Makino Tsukushi : notre actrice ici à dès le départ les cheveux courts, une légère attitude de garçon manqué, et se fait largement remarquer par sa différence sociale dans cette école, elle n'a pas exactement le caractère au départ discret de l'héroïne que nous connaissons si bien, mais je pense que c'est normal. Je veux dire, le format est court, donc il est nécessaire d'entré rapidement dans le sujet, chose faite avec le caractère agressif et rebelle de cette Makino. Elle me semble quand même un peu plus gueularde et "hystérique" que dans la version de 2006 (je donne les date, c'est plus rapide).

    Bon, ça ne me gêne pas trop, mais pour moi la vraie Makino n'est pas une hystérique, juste une fille juste que se laisse pas écraser, (bon ok, juste une peu gueulante quand même xD). Sinon franchement, je n'ai pas grand chose à lui reprocher, peut-être à part ses robes et sa perruque... Quoi ? C'est pas elle qui a choisi? x).

    Domyôji Tsukasa : Eh bien, une très bonne surprise de retrouver cet acteur là, j'avoue que j'ai vu pas mal de drama avec lui, donc le voir plus jeune, c'est vraiment intéressant! Il est tout mince/maigre, et bronzé, n'a pas ses cheveux bouclés, a un goût vestimentaire des plus douteux (qui me dira le contraire?) et une sale manie de parler en gueulant. Mais bon, c'est ce qui fait son charme? :D

    Héhé, ça m'a fait drôle quand même, ils sont censés être les mecs les plus friqués du Japon donc le style est assez drôle (c'est un peu du genre de la version 2001 je trouve de ce côté là). Mais on lui pardonne, il est tellement meugnon quand même parfois, excessif, c'est Tsukasa quoi!

    Hanazawa Rui : Eh ben, c'est aussi un acteur que l'on peut facilement retrouver maintenant, mais là, il est tout jeune, et n'a pas change de tête, toujours aussi beau garçon! (on passera la coupe de cheveux et les vêtements ^^). Toujours aussi Rui. Les seules choses que je lui reprocherais peut-être c'est son changement radical, mais peut-être que cela est surtout due au format de cette adaptation.

    Après en général, Akira et Sôjiro sont encore moins présents que dans toutes les autres versions (encore que... *SBAF*) mais bon, ils restent là quand même, ils ont combiné le rôle de Sakurako avec le rôle des garces , au moins, c'est clair dès le départ ^^, et c'est du deux pour le prix d'une. Je regrette peut-être la non apparition de la grande-sœur (c'est un personnage que j'adule c'est pour ça ), Todo, et bien, égale à elle-même je dois dire, bien que je ne la trouve pas spécialement jolie, personnellement. Yuuki, on ne le voit que très peu de fois, elle passe au même niveau que les deux garçons invisibles (quasi) du F4.

    Et puis l'histoire : Que dire sur elle? On sourit à reconnaitre des scènes, on suit bien même si les liens connecteurs sont parfois assez confus, tout s'enchaîne assez rapidement et cela dès le début. On croise un pseudo triangle amoureux, voir carrer, ce n'est clairement pas un film à voir absolument, mais il reste agréable, et j'ai passé un vrai bon moment, j'ai rigolé à des scènes, des répliques, des vêtements (surtout xD), j'ai aussi eu le cœur serré pour certains passages et d'autres mon aussi profondément ennuyés (tel les moments pleins de larmes avec Shizuka...quand je vous dis qu'elle m'a pas plus accroché que ça cette actrice), bref, il peut aussi être considéré comme étant complètement nul, mais ce n'est vraiment pas ce que je pense, je crois qu'il faut aussi penser que cette adaptation date de 1995; elle n'est pas toute jeune, qu'elle a une mode différente et des styles différents, donc c'est normal de trouver les fringues moches par exemples (ou vraiment étrange).(cela reste mon avis bien sûr et j'avoue que niveau mode, je suis à dix kilomètres de là).

     

    Pour les gros fans de la série, je pense que c'est toujours sympathique de se faire une idée de ce qu'on fait les japonais avant, par curiosité, pour voir des acteurs ayant dépassés la trentaine à vingt ans. Bref, on peut passer devant un très bon moment ou se faire un chier à mourir, chacun son point de vue, moi j'ai bien aimé! Et je ne me suis pas trop ennuyée ^^.




    Vous devez être membre pour poster un message.